© JBBL Architecture - Lou Begue - Cantal

LOU BEGUE

Mons - Cantal

© JBBL Architecture - Lou Begue
Année
2016
Lieu
Cantal
Surface
100-500 m²
Type
Rénovation
Etat
Esquisse

LOU BEGUE

Maison avec bâtisse agricole attenante construite entre 1841 et 1847 à Pons dans le Cantal. D’architecture locale traditionnelle, la maison est de belle facture avec de grandes hauteurs sous plafond. L’ensemble de la bâtisse a une charpente en ferme à couple avec une volige chêne sur laquelle sont chevillées des lauzes.

La bâtisse agricole est d’une longueur de 26 mètres avec étables en rez-de-chaussée et grange en étage, d’une hauteur totale sous faîtage de 10m.

Au rez-de-chaussée les murs nord sont habillées de boiseries abritant les alcôves servant de couchages. Sur le pignon ouest se trouve le Cantou. Le sol est composé en pourtour de dalles de basaltes avec en son centre un parquet. Au sous-sol se trouve une grande cave voutée de la surface de la maison.



Intentions du Maître d’ouvrage

Aujourd’hui inhabitée, le maître d’ouvrage souhaite réinvestir les lieux comme maison secondaire, en conservant et valorisant l’architecture traditionnelle dela maison.

Toutes les boiseries et les attributs d’origine de la maison seront conservées. Elle deviendrait une maison d’hôte « musée ».
Dans la partie grange/étable création d’un logement avec une cuisine, deux chambres, une salle de bain SPA, et les locaux techniques.

Proposition d’EsquisseS

La bâtisse a comme particularité d’avoir une très grande hauteur sous faitage.
Ici, la volonté est d’utiliser la maison et l’extension avec double fonction, cuisine et salle à manger à usage parfois commun.
Le rez-de-chaussée de la maison fera usage de salon.
La cuisine et la salle à manger se situe en rez-de-chaussée de l’extension.
Un deuxième petit salon avec un poêle est crée à l’étage de l’extension lorsque la maison est occupée.

Première intention
Créer une entrée en liaison avec les deux lieux. Dans ces maisons traditionnelles, il n’y avait pas d’entrée aisée pour se dévêtir et recevoir.

Deuxième intention
Créer des espaces ouvert et fluides qui permettent de mettre en évidence la grande hauteur, et l’esthétique de la coque. Création de points de vue ouverts. Contraste entre une architecture de forme moderne dans un vieil et bel écrin.

Troisième intention
Rendre la fonction la plus compacte possible pour minimiser l’impact écologique.